Pourquoi l'US

EDITORIAL du 27/08/2019

De renouvellement en renouvellement, l’US survit alors que son intérêt échappe aux yeux de certains. Le sang neuf apporté par les nouvelles générations fait que sans transmission de savoir aucune, les nouveaux membres du comité directeur s’interrogent légitimement sur le « pourquoi de l’US »

Ainsi donc, il nous semble utile de regarder un peu en arrière pour rappeler l’histoire de l’US et essayer de vous persuader de son intérêt, mais surtout du vôtre…..

HISTORIQUE :

Au sortir de la 2° guerre mondiale, la France divisée jusqu’à lors tente de se fédérer par des pratiques sportives. C’est une première équipe de foot qui se place sous le fanion de la bien- nommée « le drapeau d’Argentré ». Le premier document en notre possession est une lettre du Maire d’ARGENTRE, M. TRIQUET à la préfecture qui fait état de la transformation de cette association en « Union sportive Argentréenne » et de sa parution au journal officiel. L’US est donc née le 28 juin 1964 et à 60 ans !

LE POURQUOI ? :

 Avoir un interlocuteur unique pour la municipalité ! Le nombre de sections augmentant, il est vite apparu que les appels à l’aide à la mairie (SOS subventions et travaux!) ne pouvaient se faire équitablement en favorisant soit le plus persuasif, soit le dernier à avoir parlé, soit…..le sport chouchou du Maire.

Une simplicité administrative ! Seule l’US est reconnue par la préfecture. Cela évite à chaque section de faire des déclarations lors du changement total ou partiel de bureau.

La connaissance de ce que font les autres ! Chaque président œuvre au mieux pour promouvoir la section qu’il dirige. C’est son sport de prédilection ! Cela n’empêche pas de s’intéresser aux problèmes et aux réussites des autres. Les tours de table de l’US ont ce but.

LE CONSTAT :

Certains souhaitent pratiquer le sport en tant que loisir. D’autres ne se réalisent que dans l’esprit de compétition. D’autres sont très attachés à l’éducation et l’encadrement des jeunes. D’autres encore ont des pratiques quasiment indépendantes (cyclo) par rapport aux sections gourmandes en investissement (sports de salle, foot, pétanque.)

Certains sports nécessitent des structures à entretien régulier (foot), ou moindre (randonnée, marche nordique.)

L’US a le mérite de fédérer toutes ces différences dans un seul but : favoriser le sens de l’effort, maintenir une bonne condition physique, garante de bien-être physique et mental, participer à la bonne éducation des jeunes, mais bien sûr permettre aussi de prendre du plaisir avec actuellement la proposition de 12 activités.

L’EVOLUTION :

Il va sans dire que le fonctionnement de l’US d’aujourd’hui n’a presque plus rien à voir avec les petites démarches qui suffisaient hier. L’augmentation significative du nombre d’adhérents (Presque 1000) , les projets en plus des activités coutumières, le salariat d’éducateurs, le recours aux services civiques, le partage de l’éducateur sportif municipal, le dossier de subventions auprès de jeunesse et sports, etc… tout cela, (dans un but au départ louable de « calcul au plus juste») des moyens mis à disposition, a énormément complexifié le mode de calcul et d’attribution des subventions municipales. Il a donc fallu revoir en 2019 le tableau d’attribution des subventions en tenant compte de nouveaux paramètres.

Une révolution aussi : la transparence. Chaque section communique désormais l’état de ses finances ! On ne s’en plaindra pas mais attention à une lecture trop rapide : tout n’est pas qu’épargne. Il est vrai quand même que certains matelas ont pris de l’épaisseur et du moelleux…